AMMAFRICA WORLD

AMMAFRICA WORLD

CONFRONTATION SUR CONFRONTATION:ELECTION OBAMA ET ROMNEY;LA CHINE REAGIT!

En campagne dans l'Ohio, le président va défier la Chine

 17.09.2012

En campagne au c?ur de l'industrie automobile américaine, il va lancer une procédure contre la Chine devant l'OMC pour subventions illégales.

 

Après l'affaire liée à L'Innocence des musulmans, la campagne américaine revient sur le terrain de l'emploi et... des relations internationales. Le président américain en campagne dans l'Ohio – Etat-clé pour l'élection de novembre et le cœur de l'industrie automobile américaine –, annoncera, lundi, le lancement d'une procédure contre la Chine devant l'Organisation mondiale du commerce (OMC) pour subventions illégales au secteur automobile.

L'administration américaine accuse Pékin d'avoir illégalement subventionné les fabricants d'automobiles et de pièces détachées automobiles dans douze "bases d'exportation", pour un montant de 1 milliard de dollars, entre 2009 et 2011, indique un responsable de la Maison Blanche.

 

 "Ce qui est en jeu fondamentalement, c'est le principe de respect par la Chine des règles du commerce international", ajoute ce responsable. 

 

"L'administration Obama prendra des mesures pour garantir que les entreprises et les travailleurs américains travaillent sur un pied d'égalité."

 


Dans l'Ohio, la production de pièces détachées pour l'automobile emploie 54 200 personnes, selon ce responsable. Si l'on y ajoute les industries liées comme la sidérurgie, l'aluminium, le plastique ou l'électronique, le secteur automobile représente 12,4 % de l'emploi total de l'Etat.

 

"INJUSTIFIABLE"


L'administration Obama avait lancé début juillet une action contre les droits de douane jugés "injustes– plus de 3 milliards de dollars de taxes – appliqués par la Chine aux exportations d'automobiles américaines. Le ministère du commerce chinois avait annoncé en décembre que Pékin allait imposer des taxes antidumping et antisubvention sur les voitures importées des Etats-Unis d'une cylindrée supérieure à 2,5 litres, estimant que ces dernières étaient vendues à perte.

 

Alors que l'exécutif américain avait fait part de sa "déception", plusieurs élus de la Chambre des représentants à Washington avaient qualifié la décision de la Chine d'"injustifiable" et déjà évoqué un recours devant l'OMC.

 

Mitt Romney accuse régulièrement M. Obama de ne pas être assez ferme avec Pékin, à la fois concurrent géopolitique et partenaire économique des Etats-Unis.

 

De nombreux différends commerciaux et relatifs au taux de change du yuan opposent déjà les deux puissances.

 

Pékin met en garde les candidats à la présidentielle américaine

 

La campagne pour l'élection présidentielle américaine démarre et les dérapages sur la Chine se multiplient. Pour éviter que les choses s'enveniment, Pékin s'adresse aux démocrates et au républicains.


"Les hommes politiques américains de quelque parti que ce soit devraient serendre compte qu'il est aussi dans l'intérêt de leur pays de traiter le développement chinois de manière objective, rationnelle", affirme, samedi, le porte-parole du ministère des affaires étrangères Hong Lei dans un communiqué.

Ils devraient aussi "arrêter la critique sans fondement de la Chine, arrêter d'interférer dans ses affaires internes et faire plus pour promouvoir l'intérêt mutuel et la coopération entre la Chine et les Etats-Unis, avec une attitude plus responsable", ajoute le diplomate.

Ces déclarations interviennent au moment où la secrétaire d'Etat américaineHillary Clinton, en visite dans les Îles du Pacifique, a déclaré qu'il y avait suffisamment de place dans le Pacifique pour toutes les parties en présence, notamment le Japon et la Chine.

 

Mais l'avertissement s'adresse surtout au camp républicain. Mercredi soir, devant la convention républicaine, l'ancienne secrétaire d'Etat Condoleezza Rice s'était inquiétée de la place des Etats-Unis dans le monde. 

 

"Des dictateurs en Iran et enSyrie menacent la sécurité régionale, la Russie et la Chine empêchent d'yapporter une réponse et tout le monde se demande 'Que fait l'Amérique'", a-t-elle lancé devant les 4 000 délégués réunis à Tampa.

 

LES DÉCLARATIONS DE MITT ROMNEY


Mercredi, l'agence Chine nouvelle s'en était prise à Mitt Romney.

 

 "S'il est facile pour les responsables politiques américains de se défouler sur la Chine et de luifaire endosser la responsabilité de leurs propres problèmes, ils doivent se rendrecompte que leurs mots et attitudes empoisonnent l'atmosphère générale des relations sino-américaines", a souligné l'agence d'Etat chinoise.

 

Le candidat républicain a promis de faire preuve de fermeté face à la Chine s'il accède à la présidence, en critiquant plusieurs fois la politique de Barack Obamavis-à-vis de Pékin.

 

Il a aussi appelé la Chine à respecter les "règles en vigueur"dans l'économie mondiale, alors que Pékin était accusé de de manipuler sa monnaie afin de gonfler ses exportations.

 

Le 16 février, dans une tribune publiée par le Wall Street Journal, M. Romney avait aussi qualifié Pékin de "tyrannie prospère" et promis d'éviter l'avènement d'un"siècle chinois". En septembre 2011, M. Romney avait enfin estimé que les Etats-Unis avaient "cédé" à Pékin en décidant de seulement moderniser des chasseurs F-16 taïwanais plutôt que vendre des F-16 neufs à Taïwan.

 

L'agence de presse chinoise critique Romney

L'agence officielle Chine nouvelle profite de la convention républicaine pour attaquer Mitt Romney, accusé de montrer la Chine du doigt pour expliquer les maux économiques des Etats-Unis. Le républicain utilise souvent de la rhétorique anti-chinoise dans ses meetings, qualifiant même la Chine de"tyrannie prospère".

S'il est facile pour les responsables politiques américains de se défouler sur la Chine et de lui faire endosser la responsabilité de leurs propres problèmes, ils doivent se rendre compte que leurs mots et attitudes empoisonnent l'atmosphère générale des relations sino-américaines. Il est grand temps pour lui d'arrêter sa tactique de faire porter le chapeau à la Chine. Si les déclarations de Romney sur la monnaie chinoise ne sont qu'une distorsion des faits visant à récupérer les votes anti-Chine, ses propositions de ventes d'armes à Taïwan franchissent une ligne jaune car cela touche aux intérêts fondamentaux de la Chine

 

Source:Lemonde.fr/reuters

 

 

ELECTION AMERICAINE VU PAR AMMAFRICA WORLD

 

Les élections Américaines nous intéressent et attirent l'attention des Africains avertis d'autant plus que ce grand continent est placé comme le leader du Monde.

 

Toute déclaration doit necessité aux Africains de refléchir sur ce que chaque mot signifie par la suite des temps.

 

Le sort de l'Afrique se joue souvent dans la politique Américaine:

 

La République Démocratique du Congo ne doit jamais l'oublier ni le peuple Congolais qui se cherche encore dans leurs conflits.Car souvenez vous les années "90" ont marquées le changement bouleversant au "Zaire" de  Mobutu pour se transformer en "République Democratique du Congo" et vivre pour la enième de son histoire, une lourde perte des vies humaines, ce qui n'était donc pas le changement que rêvait tant le peuple Zairois d'Atan, et que maintenant se posent encore certains Congolais "avertis" si chaque changement apporte-t-il le changement ou l'amélioration de la vie des populations?.

 

"On ne peut en vouloir à la dictature de Mobutu pour révivre une autre sorte de la dictature venue d'ailleurs"....

 

"On ne peut non plus chasser l'homme pour cause de la pauvreté touchant toutes les couches sociales pour vivre une sorte de pauvreté qui nous pousse à souhaiter un autre"

 

Ma conclusion par là, je vois que le problème ne se trouve pas dans la dictature que scande l'occident, ni la pauvreté des populations ne proviennent pas d'un homme, mais bien d'un système d'exploitation des ses richesses qui n'enrichissent qu'une certaine classe dirigeante.

 

Il est temps d'ouvrir nos yeux et de vouloir bien parler les choses telles qu'elles sont dans le fond que de vouloir toujours tourner au tour du pot!

 

 

Ainsi, point n'est de relater en détails la souffrance de peuple Congolais en génerale et en particulier ceux de Deux Kivus!

 

Les élections Américaines ne concerne que l'Amérique et non L'Afrique!

 

Longtemps durant on avait rêvé d'un démocrate, et surtout l'avenèment de Bill Clinton et Obama, les Africains n'en pouvaient en croire de leurs yeux qu'un miracle était realisé, mais, NADA!

 

L'Amérique joue ses cartes pour ses intérêts, ainsi, le sort reservé aux dictateurs Africains, tel que "Kaddhafi" un géant d'Afrique venait de tomber par des circonstances que nous connaissons tous.

 

Et maintenant, la fameuse démocratie joue t-elle son rôle sur le sol Libyen?...

Je vous laisse envisager la suite!

 

Non, que cela soit pour un républicain ou democrate Américain, le sort de L'Afrique, se jouera toujours dans ce pays,alors nous conseillons aux leaders Africains et surtout les peuples Africains, de la diaspora comme les Autochtones, de penser comment concrétiser aussi leurs propres intérêts!

 

Si l'Amérique joue ses cartes qui ne peuvent nous venir en Aide, alors, jouons les nôtres, et ne permettons plus l'imposition des hommes fantôches à la solde des occidentaux!

 

LA BALLE EST DONC DANS LE CAMP DES AFRICAINS EUX-MÊMES ET CHOISISSEZ VOS PARTENAIRES!

 

 

Maman Feza

Ammafrica world team


 

Amour-conscience-réparation

Ammafrica world vision




17/09/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Politique & Société pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1313 autres membres